erreur

Le vin est avant tout une question de sensibilité, de ressentiment.

Tout au long de l’année nous suivons avec dévouement nos vignes. Il nous appartient d’être en éveil à chaque instant pour mieux saisir ce que la vigne a à nous offrir : observer, sentir, goûter, écouter, toucher.

Déjà, au moment des vendanges, une partie de l’empreinte du vin est inscrite précieusement dans chaque grappe de raisins : les impulsions cosmiques soumises durant toute l’année, les travaux précisément réalisées pendant la période de croissance ainsi que l’ensemble des facteurs climatiques façonnent d’ores et déjà l’architecture du futur vin.

La plus pure expression d’un Terroir commence à la vigne et doit se poursuivre en vinification.